Comment te démarquer de la concurrence ?

23 Nov 2021 | entrepreneuriat

Une des première peur quand on se lance en tant que freelance, c’est de ne pas pouvoir trouver de clients. Parce qu’on est pas les seules à faire ce que l’on fait, parce qu’on se sent noyée dans la masse, parce qu’on ne sait pas par quel bout commencer…. Et ça fait flipper, je te l’accorde ! 😱

Pourquoi moi je réussirais alors que tant d’autre font déjà le boulot très bien ? Comment je trouve mes 1ers prospects ? Comment je fais pour qu’ils passent le cap et deviennent clients ?

Si ça tourne en boucle dans ta tête, voilà quelques idées pour y voir plus clair sans opter pour la stratégie « je fais tout moins cher que les autres » qui est ABSOLUMENT une mauvaise idée… 😬

   Mettre en place une stratégie

 

Le truc que j’ai mis des années à faire ! J’avais pris l’habitude de me laisser voguer, la mèche dans le vent et le sourire aux lèvres,  oklm, avec pour ambition suprême de finir le mois en positif. 🥴 Bon, ça marchait pas à tous les coups, mais je ne m’en sortais pas trop mal. C’est ok si tu es comme moi d’un tempérament détendu du slip, mais même comme ça je me suis fait quelques frayeurs….

Du coup je conseille pas trop. Depuis bientôt 2 ans, j’ai compris que c’était vachement plus facile d’aller d’un point A à un point B quand on a une carte (je comprends vite mais faut m’expliquer longtemps), et qu’en business, une carte s’appelle une stratégie (c’est plus classe). Le principe est donc de se donner des objectifs (autres que finir le mois en positif) à moyen et long terme – pour moi trimestriel et annuel, mais tu fais bien comme ça te chante -, et de décortiquer ces objectifs en étapes à suivre. Tu peux chercher « objectif SMART » sur Lilo, si tu ne connais pas, ça te donneras un bon point de départ.

Résultat : au lieu de faire les choses au jour le jour sans but ni destination, on sait où on va et crois moi, ton compte bancaire ton amour propre te diront merci.

 

  Soigner son personal branding

 

Tu me vois venir ? Et oui, l’image que tu renvoies peut tout changer dans la perception que ton client à de toi ! Une identité visuelle mal travaillée, voire PIRE, pas travaillée du tout (ce qui revient un peu au même au final), va renvoyer une image peu sérieuse, ne va pas donner confiance, et va faire fuir les prospects, même si tu fais le meilleur boulot du monde (bon, non, ça c’est pas tout à fait vrai parce que le bouche à oreille ça fonctionne hyper bien aussi).

C’est le principe même du marketing, quand tu choisis ton yaourt, tu choisis l’emballage plus que le produit qu’il y a dedans (on est d’accord que c’est pas une raison pour vendre de la merde).

Avoir un message clair, une identité visuelle forte et cohérente, c’est la meilleure façon de se démarquer, parce que des comme toi, il n’y en a pas 2, alors par pitié montre-le !

Je ne fais pas partie de la team « tu dois absolument faire appel à un professionnel », parce que moi aussi j’ai commencé avec peu de budget, que je sais que monter sa boite toute seule à partir de rien et sans y connaître grand chose c’est source de beaucoup d’inquiétudes et de questionnements, et que ce sont des dépenses qui sont assez conséquentes. Bien sûr, si tu l’as budgétisé ne t’en prive pas, gain de temps et assurance d’un travail professionnel garanti, mais si tu ne l’as pas ce n’est pas une raison pour ne pas y penser.

Tu peux très bien commencé avec les moyens du bord, avec des logiciels comme canva, qui te permettront d’avoir une ligne directrice, et de ne pas faire de (trop) grosses erreurs de graphisme.

N’oublie pas de définir tes couleurs à l’avance pour ne pas partir dans tous les sens, et dans un prochain article je t’expliquerais les règles de base à appliquer 😉

 

lol

Lolilol

 Avoir un discours cohérent

 

Ça paraît évident mais c’est toujours bien de reprendre du début. Si tu es traiteur à domicile personne n’a envie de savoir ce que tu penses du crossfit ou du macramé. Ce que tes clients potentiels ont envie de savoir, c’est comment tu peux leur faire plaisir avec tes produits. Les possibilités sont infinies, quelque soit le domaine.

Reste focus sur ton activité et tout ce qui tourne autour. Pour garder encore une fois une image professionnelle, on évite de s’éparpiller.

C’est aussi une façon de se nicher, c’est à dire de devenir la spécialiste de ton domaine. Un domaine certes restreint, donc avec potentiellement moins de clients (un exemple au hasard « créatrice d’univers visuelle pour les femmes entrepreneures »), mais qui va parler directement aux quelques personnes concernées, vu que tu connais sur le bout des doigts leurs envies et leurs besoins.

Du coup dans la tête de ton client qu’est ce qu’il va se passer ? « Ah mais oui, c’est exactement CA qu’il me faut, on dirait qu’elle lit dans mes pensées ». Bingo

 

Voilà voilà, tu as déjà tes premières pistes pour créer un business qui ne ressemblera à aucun autre, le début d’une folle aventure ! N’hésites pas à me dire en commentaires si tu as d’autres tips pour te démarquer 😉

0 commentaires